D’un coût de 12 milliards de LS… Raccordement d’un projet de centrale solaire photovoltaïque dans la zone industrielle de Hassiya au réseau électrique

Homs-SANA/ D’une capacité de 3 mégawatts et d’un coût de 12 milliards de livres syriennes, le ministère de l’Électricité a relié au réseau électrique public un projet de centrale solaire photovoltaïque dans la ville industrielle de Hassiya.

Le ministre de l’électricité, l’ingénieur Ghassan Al-Zamil, a dit dans une déclaration aux médias lors de sa visite du projet aujourd’hui que la centrale solaire a été construite sur les toits des hangars de la société moderne des industries du verre dans la cité industrielle de Hassiya, en vue de fournir une énergie électrique durable et de contribuer au développement économique.

Al-Zamil a estimé que le projet d’interconnexion est l’un des projets les plus importants en Syrie et le plus rapide à achever, car la période d’achèvement était d’environ moins de 11 mois, exprimant l’encouragement du ministère aux investisseurs à assurer leurs besoins en énergie alternative, parce qu’elle est moins chère et a un rendement élevé.

Le directeur de la société exécutant le projet, Anas Khallouf, a expliqué l’importance du projet, qui produit annuellement 4 200 mégawattheures, indiquant que le projet est composé de 5 400 panneaux, dont chacun a une capacité de 550 watts.

De son côté, le directeur de la cité industrielle de Hassiya, l’ingénieur Amer Khalil, a expliqué que l’administration municipale a alloué une superficie de 350 hectares pour produire et générer de l’électricité à partir d’énergies renouvelables.

Le ministre a visité, lors de sa tournée, la station de conversion R1 230-66-20 kV de la cité industrielle, qui est la principale centrale électrique alimentant la cité.

 

M.Ch.

Check Also

L’opération « Déluge d’al-Aqsa » : les derniers développements

Al-Qods occupée-SANA / Les développements les plus marquants de l’opération (Déluge d’al-Aqsa), lancée par la …