Lors de la conférence de l’OIT, al-Qadiri appelle à aider à la reconstruction de ce qui a été détruit par le terrorisme

Genève-SANA/  Le président de l’Union générale des syndicats des ouvriers, Jamal Al-Qadiri, a appelé à trouver un mécanisme pour traiter l’amer état des ouvriers dans les territoires arabes occupés et le Golan syrien occupé du fait des pratiques racistes des autorités d’occupation israéliennes à leur encontre et qui les privent de tous les droits garantis par les normes et les accords émis par l’organisation, affirmant la nécessité de tenir une session spéciale pour discuter de ces violations.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors de sa participation à la 111e session de la conférence de l’Organisation internationale du travail tenue à Genève, al-Qadiri a souligné que la Syrie avait pu triompher sur la guerre terroriste qui a visé le peuple syrien, disant : « La souffrance des Syriens a augmenté après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé certains gouvernorats syriens en février dernier, ce qui a entraîné la mort de centaines de personnes, et fait des milliers de blessés et causé la destruction de l’infrastructure de dizaines de milliers de maisons “.

Al-Qadri a souligné l’importance de renforcer le rôle de l’Organisation internationale du travail et de contribuer à fournir de programmes pour aider la Syrie à surmonter les répercussions du tremblement de terre et d’œuvrer pour lever l’embargo et les mesures coercitives unilatérales qui ont été illégalement imposées au peuple syrien par les pays et les régimes qui soutiennent et financent principalement le terrorisme.

Dans son allocution, Al-Qadri a indiqué que les efforts de la reconstruction nécessitent une intervention internationale pour soutenir le peuple syrien, créer un environnement stable pour la reconstruction et l’investissement loin des sanctions et de la menace de les imposer, et s’efforcer de mettre fin et de condamner les politiques basées sur l’imposition de l’embargo et de mesures coercitives unilatérales illégales car leur poursuite constitue une raison fondamentale de la souffrance continue de tous les Syriens, à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie.

R.F.

Check Also

L’ambassadeur de Chine à Damas : Une nouvelle page dans les relations amicales entre la Chine et la Syrie

Damas – SANA / L’ambassadeur de la République populaire de Chine en Syrie, Shi Hongwei, …