Yaghi aux réunions du FMI : Les institutions financières internationales doivent adopter des politiques flexibles à l’égard des pays en voie de développement

Marrakech – SANA / La délégation syrienne a poursuivi sa participation aux réunions annuelles du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale à Marrakech au Maroc, où une réunion des ministres et gouverneurs du G 24, a été tenue au cours de laquelle le ministre des Finances, Kinan Yaghi, a souligné que les institutions financières internationales et les pays développés devraient accroître leur soutien aux pays en voie de développement qui paient deux fois la facture de l’inflation.

Dans son intervention au cours de la réunion, Yaghi a souligné que les pays développés assument la responsabilité de la plus grande partie de l’inflation au niveau mondial.

Il a souligné que lorsque les pays développés adoptent des mesures pour contrôler les taux d’inflation, ils augmentent les taux d’intérêt et entravent la capacité des pays en voie de développement à emprunter, de sorte que les institutions financières internationales doivent adopter des politiques flexibles à l’égard des pays en voie développement, les aider à se développer et soutenir leurs efforts de développement.

Dans ce cadre, la déclaration du G 24 soulignait la nécessité pour le Fonds monétaire international de réduire les exigences en matière d’obtention de financement, en particulier pour un plus grand nombre de pays.

La déclaration a également mis l’accent sur la nécessité de s’attaquer à la question de la dette souveraine, en particulier dans les pays pauvres qui ont des économies fragiles, et de prendre les mesures nécessaires pour y parvenir, évoquant l’importance du commerce pour parvenir à une croissance inclusive et à une réduction de la situation.

Dans sa déclaration, le G24 a appelé à une réforme globale de l’Organisation mondiale du commerce qui garantit un rôle approprié et efficace aux pays à revenu faible et intermédiaire dans le processus de la prise de décision au sein de cette organisation. Les Réunions annuelles du FMI et du Groupe de la Banque mondiale ont été lancées à Marrakech, avec la participation de la plupart des pays membres.

Le G24 International des affaires monétaires internationales et du développement a été créé en 1971 en tant que section du Groupe de G 77 afin d’aider à coordonner les positions des pays en voie de développement monétaires internationales et de financement du développement et de veiller à ce que leurs intérêts soient représentés de manière adéquate dans les négociations sur les questions monétaires.

L.A.

Check Also

Martyrs et blessés du fait de l’agression israélienne en cours contre la bande de Gaza

Al-Qods occupé – SANA / Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs ou ont été …