Arnous visite le Salon de l’Innovation et de la Technologie à Téhéran

Téhéran-SANA/ Le président du Conseil des ministres, Hossein Arnous et la délégation qui l’accompagne, ont été informés lors de leur visite aujourd’hui au Salon de l’Innovation et de la Technologie sur les dernières découvertes des experts et chercheurs iraniens dans le domaine de la technologie et de ses diverses applications.

L’ingénieur Arnous a écouté les explications de l’assistant du président iranien pour les affaires d’innovation et de technologie, Dehghani Firouzabadi, sur les expositions scientifiques, technologiques et de recherche du Salon, exprimant sa volonté de transférer la technologie et l’expertise iraniennes à la partie syrienne.

Arnous a tenu une réunion avec Firouzabadi, en présence d’un certain nombre des personnalités du secteur des affaires dans les deux pays.

Les deux parties ont discuté des moyens de renforcer la coopération entre la Syrie et l’Iran dans le domaine de la technologie afin de contribuer à servir les différents secteurs scientifiques, industriels et agricoles.

Il a souligné l’importance des technologies modernes qui contribuent au développement de divers domaines de travail, et la nécessité de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine du transfert de technologie et de l’échange d’expertises, en plus de renforcer la coopération entre les centres de recherche des deux pays, d’organiser des expositions et de soutenir les industries modernes.

Firouzabadi a expliqué que l’Iran, malgré les difficultés et l’embargo, a été en mesure d’atteindre l’autosuffisance dans le domaine des technologies modernes, exprimant la volonté de son pays de coopérer avec la partie syrienne et de contribuer au développement de la technologie moderne en Syrie.

Dans une déclaration à la télévision officielle iranienne, l’ingénieur Arnous a déclaré : « Nous félicitons le peuple iranien ami pour ces progrès et ces réalisations dans le domaine de l’informatique qui contribuent au développement des industries et de tous les aspects de la vie, y compris les secteurs médical et agricole »… le Salon représente une petite partie de la production scientifique fournie par l’Iran… et malgré tout l’embargo imposé à la République islamique d’Iran, elle a été capable d’atteindre scientifiquement ce niveau et de produire tout ce dont elle a besoin en termes de médicaments, de machines d’ingénierie, de matériaux de construction et autres.

L’ingénieur Arnous a ajouté : « Nous travaillerons à coopérer avec le Salon iranien et aurons une succursale en Syrie qui inclut ces technologies et en coordination avec les centres de recherche situés en Syrie de manière à contribuer au progrès scientifique ».

M.Ch.

Check Also

Des centaines de personnes manifestent à Toronto, au Canada, en soutien au peuple palestinien

Montréal – SANA / Des centaines de partisans du peuple palestinien ont manifesté devant le Musée …